Rechercher

Pourquoi le Pilates aide à réduire les douleurs au dos?

D’abord, parlons de posture!

Peut-être que ta grand-mère, ton chum ou ton professeur t’a déjà dit ‘tiens toi drette’! ou ‘ai fière allure’!

Et toi tu te dis ‘de quoi ils parlent’? Je travaille sur mon ordinateur assis sur mon sofa préféré, c’est quoi le problème!

Définissons la posture pour comprendre de quoi ils parlent.


En commençant, la définition de Wikipédia :

‘En médecine, la posture est le processus actif d’élaboration et de maintien de la configuration des différents segments du corps dans l’espace. Elle exprime la manière dont l’organisme affronte les stimulations du monde extérieur et se prépare à y réagir.’


Nous avons tous un squelette et des muscles, ce sont ceux-ci qui bougent notre squelette.

Les muscles s’activent quand la personne joue, bouge et pratique son sport préféré.

Quand nous sommes immobile, ils bougent moins, par contre, dû à l’alignement de notre squelette certains sont étirés et d’autres sont raccourcis.


La posture peut également se définir comme l’alignement de notre squelette à un moment donné.

Elle fait référence à l’équilibre musculaire.


Et comme les muscles bougent nos os, celle-ci change, notre corps prend différentes positions.


Le corps a la capacité de bouger et de rester immobile. Je ne pense pas vous apprendre quelque chose en vous disant ça!

Qu’est ce que la position neutre d’une articulation?


Nous venons de voir que la posture est l’alignement du squelette et des muscles.

Ce qui nous apporte à parler des articulations.

Qu’est-ce qu’une articulation?

Dit très simplement, c’est la jonction des os de notre squelette. On en a beaucoup et elles sont tous de différentes formes.

Il y a énormément de composantes et de tissus conjonctifs qui forment les articulations mais je ne vais pas élaborer sur ces composantes. Sachez par contre qu’un débalancement musculaire peut affecter ces composantes.

Afin de mieux comprendre la posture et l’alignement, il faut une référence de départ, celle-ci est décrite comme la position neutre d’une articulation.

C’est la position qui sert de référence pour comprendre les amplitudes de mouvements, la mobilité de chaque articulation et les débalancements posturaux.

Mais c’est quoi au juste une articulation au neutre?

Ça veut dire que les surfaces articulaires sont en équilibre. Ça tire pas dans une direction plus que dans une autre.

Prenons exemple de la colonne vertébrale, le neutre signifie qu’elle garde ses courbes naturelles. Elle a une petite lordose (creux ) dans la bas du dos, une cyphose ( bosse ) au niveau de la cage thoracique et une lordose ( creux ) au niveau du cou. La colonne vertébrale n’est pas droite comme un bâton!

La voici en image.



Les muscles antérieurs, ( les abdos et compagnies )

les muscles postérieurs ( les dorsaux et compagnies )

et les muscles latéraux sont en harmonie. Il n’y a pas un groupe musculaire qui tire d’un côté plus que l’autre.

Le neutre est le milieu entre les mouvements opposés d’une articulation. Il n’y a pas de mouvement dans aucune direction. C’est la posture du squelette qui nécessite le moins d’effort musculaire et le moins de contrainte sur les articulations.

Mais comme nous bougeons et relaxons dans des positions inimaginables, nos articulations ne restent pas au neutre.

C’est par contre un point de référence important à comprendre et un point que nous utilisons en Pilates. Enfin j’en viens au Pilates!!!

Je vous ai démontré le neutre de la colonne vertébrale mais chaque articulation de notre corps à une position neutre. Je ne vais pas les énumérer au complet puisque vous aurez à lire un roman anatomique et ce n’est pas l’objectif. On va garder ça simple!


Les débalancements posturaux


À moyen et à long terme, il y a des ‘bonnes postures’ et des ‘moins bonnes postures.’

Qu’est-ce qui défini qu’une posture est bonne et qu’une autre ne l’est pas?


En faisant certaines activités, que ce soit la pratique d’un sport ou une journée

de travail sur l’ordinateur, notre squelette s’ajuste à différents alignements.

Certaines de ces postures qui nous semblent pourtant confortables ne sont pas optimales.

À long terme elle peuvent devenir de mauvaises postures.

Reprenons l’exemple de la colonne vertébrale : beaucoup de gens travaillent

sur un ordinateur, ils sont assis pendant plusieurs heures, souvent 5 jours par semaine et ce pendant des années.

Cette réalité est celle de plusieurs personnes.

Cependant cette réalité peut créé des problèmes de posture si on

ne fait pas le mouvement opposé.


Voici ce que je veux dire en image :



Si on passe plusieurs années assis, la cyphose, la bosse naturelle dans le dos s’agrandit. La tête se projette vers l’avant et la lordose, la courbe naturelle du cou s’agrandit.

La belle ligne bleu ( oui je suis talentueuse en dessin! ) représente

la posture que prendra la colonne vertébrale. C’est à dire une plus grande

cyphose que normal et une plus grande lordose au niveau du cou.

Et ça c’est pas bien!


Reprenons la théorie que je viens d’écrire sur le placement neutre et le mouvement d’une articulation.

Cette théorie était nécessaire pour comprendre les bienfaits du Pilates!


Nous comprenons que lorsque la colonne fait ce mouvement, les muscles

du dos sont étirés et ceux de l’abdomen sont raccourcis!

Peut-être me direz vous, fantastique je fais des abdominaux!

Hummmm c’est pas tout à fait ça.


À long terme ça va créer un débalancement musculaire et un débalancement

de la posture….ce qui engendra sûrement d’autres bobos!!

Et je le souhaite à personne!

Pensez à vos disques, ces petits coussins entre vos vertèbres, qu’est ce qu’ils leur arriveront s’ils sont toujours écrasés dans la même direction?


Petite nuance à comprendre, prendre cette position de la colonne en bougeant n’est pas nécessairement mauvais, c’est mauvais de l’avoir tout le temps sans bouger différemment.


Pourquoi le Pilates aide à la posture?


Le Pilates renforce les muscles supportant la colonne et les muscles profonds de notre corps, ceux proche des articulations.


Dans cette exemple, le Pilates travaillera à faire le mouvement contraire pour réhabiliter la posture. Il renforcera les muscles du dos et étira les muscles de l’abdomen.

Et là votre colonne et les composantes de ces articulations vous diront merci!


Le Pilates n’est pas un sport mais bien une hygiène de vie pour notre colonne!


Je viens de vous donner un exemple plus thérapeutique du Pilates.

Le même concept s’adapte également à ceux qui ont la bougeotte!

Le Pilates pour les athlètes.

Plusieurs fanatiques de différents sports pratiquent le Pilates.

Si on ne pratique que notre sport, en général on se retrouve un peu déséquilibré.

En général, un lanceur de baseball lance toujours avec le même bras, un joueur de soccer frappe toujours avec la même jambe, une gymnastique vrille toujours du même côté et la liste est longue.

C’est pourquoi il est primordial d’avoir les muscles qui stabilisent nos articulations forts. Cela évitera des débalancements musculaires majeurs et d’autres problèmes qui peuvent s’en suivre.

Les sports d’impacts peuvent avoir des conséquences, je vous apprends rien là non plus. C’est pourquoi il est primordial d’avoir la musculature supportant la colonne forte, à long terme votre corps vous remerciera!


Connaissant maintenant ces informations, tu dois être en train de m’écrire pour avoir un cours de Pilates!

Tu comprends un peu plus pourquoi c’est important de prendre soin de ta colonne vertébrale!

Bien entendu ceci est un résumé.

Le Pilates permet d’avoir un système musculaire en santé et ainsi éviter beaucoup d’autres bobos!


Le corps reste une belle machine complexe de système interreliés entre eux, consulter votre médecin si vous avez des interrogations ou d’autres pathologies.


Au plaisir de vous enseigner le Pilates et de vous faire du bien!!!


Cynthia St-Amand